Nous contacter

Evénements

Accueil > Pole formation bretagne > Formation Chaudronnerie : travail de l'acier

Vous souhaitez devenir chaudronnier ?

Formation Chaudronnerie : travail de l'acier

Avec nos formations individualisées, devenez chaudronnier
Bretagne_LICENCE_chaudronnerie

Qu'est ce que le métier de chaudronnier ?

Le chaudronnier transforme le métal (aluminium, inox, acier, cuivre, laiton…) en feuilles, tubes ou profilés pour fabriquer des produits très variés et pour des secteurs d’activités divers.

C’est un métier technique et manuel qui nécessite d’être qualifié et les entreprises sont toujours à la recherche de personnel compétent.

Alors si le travail manuel et la transformation du métal vous plaisent, pourquoi ne pas tenter l’aventure en suivant une formation en chaudronnerie ?

Quel est le quotidien d'un chaudronnier ?

Coques de navire, cuves pour l’agroalimentaire, citernes, carrosseries, mâts d’éoliennes, appareils électroménagers… Les produits chaudronnés sont partout dans notre quotidien.

Et peu importe la taille de l’ensemble chaudronné, les étapes de fabrication sont les mêmes !

  • La première étape comprend la lecture des plans, le traçage des formes souhaitées sur le métal et la découpe de chaque élément.
  • Ensuite vient la déformation de la matière par pliage, cintrage, emboutissage, roulage et/ou planage.
  • La dernière étape consiste à monter et assembler les pièces par soudage ou rivetage.

Artisan d’une grande précision, le chaudronnier sait rectifier ses pièces à la main et maîtrise les bons gestes. Cependant, le métier de chaudronnier évolue sans cesse et il doit aussi savoir programmer, régler et utiliser des machines-outils complexes telles que des poinçonneuses, des plieuses à commande numérique, maîtriser la soudure laser ou les scanners de découpe.

Le métier s’exerce soit en atelier soit, pour les grosses pièces, sur chantier. Certains chaudronniers entretiennent et réparent des installations industrielles comme des centrales nucléaires, des gazoducs, des raffineries…

Quelles sont les qualités à avoir pour être un bon chaudronnier ?

L’ensemble de ces tâches supposent que le chaudronnier connaisse l’informatique appliqué à la commande numérique et soit capable de se représenter des volumes dans l’espace. Méticuleux, habile de ses mains et autonome, son travail est minutieux. Mêmes si les conditions se sont grandement améliorées et que la manutention et le port de charges lourdes sont facilités, une bonne résistance physique reste requise.

Pour vous former à ce métier, rejoignez-nous et suivez une ou plusieurs de ces formations !

Un renseignement ? Des conseils pour construire votre parcours ? Un devis ?

Contactez notre équipe Conseil