Nous contacter

Votre espace

Pôle formation industrie Bretagne
Accueil > Titre-pro-soudeur-se-assembleur-industriel

TITRE PRO SOUD - Soudeur•se Assembleur•se Industriel

Date de dernière mise à jour 18 septembre 2020
Soudeur_Assembleur_industriel_AdobeStock_57073668

Métier

Le•la soudeur•se assembleur•se industriel exerce dans différents secteurs d'activités mettant en oeuvre le travail des métaux. À partir d'un plan, d'un dossier technique ou de consignes orales, il assemble et soude des pièces métalliques de petites ou moyennes dimensions.

Il assure la réalisation des joints soudés à plat et en toutes positions sur des ouvrages soumis à des exigences élevées en utilisant les deux procédés de soudage semi-automatique et TIG.

Durée et organisation

Formation en contrat d'apprentissage

  • Durée : 12 mois │ 455 h en centre de formation
  • Alternance : 1 sem. en centre / 3 sem. en entreprise avec un bloc de 4 semaines en début de formation
  • Sites de formation : Brest │Bruz │Lorient │Plérin │Quimper
  • Démarrage : cette formation est proposée en entrée/sortie permanente, tout au long de l'année.

Durée et alternance indicatives et ajustables en fonction des besoins de l'entreprise et des pre-requis de l'apprenant.

Lieu | Date

  • BREST | Du 01/01/2020 au 31/12/2020
  • BRUZ / RENNES | Du 01/01/2020 au 31/12/2020
  • LORIENT | Du 01/01/2020 au 31/12/2020
  • PLERIN / SAINT BRIEUC | Du 01/01/2020 au 31/12/2020
  • QUIMPER | Du 01/01/2020 au 31/12/2020

Objectif de la formation

À l'issue de la formation, le•la titulaire du TITRE PRO Soudeur Assembleur industriel est capable de :

  • Assembler et souder à plat des ouvrages métalliques avec les procédés de soudage semi-automatique et TIG
  • Souder en toutes positions des ouvrages métalliques avec les procédés de soudage semi-automatique et TIG

Au sein d'une équipe, il est sous l'autorité d'un hiérarchique. Dans la réalisation des ouvrages, il intervient en amont par l'assemblage des éléments métalliques et en aval par des activités de contrôle dimensionnel. Les instructions, fournies par son hiérarchique, sont données au moyen d'une fiche de consignes ou orales, accompagnée de plans et d'une gamme de fabrication, selon le degré de complexité du travail et l'organisation de l'entreprise.

Autonome dans la mise en oeuvre de son installation de soudage et des équipements connexes, le soudeur assembleur industriel respecte les instructions d'un descriptif de mode opératoire de soudage (DMOS) : préparation du joint, réglages, répartition des cordons de soudure, position de soudage,... Ce document est obligatoire pour des travaux soumis à la réglementation ou réalisés dans le cadre d'un système d'assurance de la qualité.

Pour des travaux de moindre exigence, il définit tout ou partie de l'opération de soudage et intervient sur le choix du procédé, des consommables, des modes opératoires et des paramètres.

Il assure l'autocontrôle de son travail en procédant aux opérations de vérification avant, pendant et après le soudage en réalisant un contrôle qualité.

BON À SAVOIR

Le professionnel intervient généralement debout. Il doit posséder une bonne condition physique car le métier est exigeant physiquement. Selon l'organisation de l'entreprise, le travail s'effectue en horaires réguliers de jour ou postés en 2 x 8, voire en 3 x 8 et exige une attention soutenue. Certains risques, comme la fatigue visuelle, les brûlures, les fumées ou vapeurs nocives, ou encore le bruit, imposent des équipements de protection individuelle et collective.

SECTEURS CONCERNÉS

  • Fabrication de constructions métalliques, de réservoirs et de citernes métalliques, de générateurs de vapeur, de matériel de levage et de manutention
  • Chaudronnerie-tuyauterie
  • Constructions navale et maritime

Programme

MODULES

  • Souder à plat avec le procédé de soudage semi-automatique
  • Souder à plat avec le procédé de soudage TIG
  • Monter des éléments métalliques par pointage
  • Redresser et anticiper des déformations sur des ensembles métalliques
  • Déterminer les variables d'une opération de soudage sur un ensemble métallique
  • Souder en toutes positions avec le procédé de soudage semi-automatique
  • Souder en toutes positions, avec le procédé de soudage TIG

Admission

Public

  • Etre âgé de 15 à moins de 30 ans*.
  • Etre de nationalité française, ressortissant de l’UE ou étranger en situation régulière de séjour et de travail.

*Pour les plus de 30 ans, possibilité de se former en contrat de professionnalisation (nous consulter).

Pré-requis d'entrée en formation

  • Curiosité technique et mécanique
  • Bonne vision dans l'espace pour la compréhension de plans de pièces
  • Esprit méthodique et rigoureux
  • Goût pour le travail concret et pour le travail des métaux

Modalités et délais d'accès

Modalités

Dossier de pré-inscription en ligne, entretien collectif et/ou individuel, signature d’un contrat d’apprentissage

Délais

Fonction de la date de signature du contrat d’apprentissage

Parcours adaptés

Adaptation possible du parcours selon les pré-requis

Handicap

Formation ouverte aux personnes en situation de handicap (moyens de compensation à étudier avec le référent handicap du centre)

Coût

Formation gratuite et rémunérée

Modalités et moyens pédagogiques

Méthodes pédagogiques

Formation en présentiel avec alternance d’apports théoriques et de mises en situations pratiques pour ancrer les apprentissages et/ou en distanciel pour certains modules.

Moyens pédagogiques

Salles de formation équipées et plateaux techniques adaptés et aménagés d’équipements spécifiques.

Équipe pédagogique

Formateurs experts titulaires au minimum d’un BAC+2/+4 et/ou d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine, professionnels du métier, responsable de formation, direction de centre, conseillers alternance, référent handicap, équipe administrative

Modalités d'évaluation et d'examen

Les candidats•es sont présentés•ées aux épreuves générales et techniques du Titre Pro Soudeur Assembleur Industriel, diplôme délivré par le Ministère chargé de l'Emploi.

Validation

  • Titre professionnel Chaudronnier•ère - Niveau 4 (BAC PRO) délivré par le Ministère chargé de l'Emploi sur Lorient │ Plérin │ Bruz │ Quimper
  • CQPM Charpentier•ère Coque - Niveau 3 (CAP/BEP) sur Brest.

Les candidats passeront aussi la licence de soudure norme ISO 9606-1 validé par le Bureau Véritas.

Poursuites d'études et débouchés

Exemples de métiers : soudeur•euse, soudeur•euse industriel, soudeur•euse TIG, soudeur•euse semi-automatique, chaudronnier•ère, chaudronnier•ère soudeur•euse, tuyauteur•euse / soudeur•euse , ...

Demande d'informations

(*) : Champ à saisie obligatoire

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes chargées du traitement de votre message.

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en contactant notre Correspondant informatique.

Politique de protection des données personnelles