Nous contacter

Votre espace

Pôle formation industrie Bretagne
Accueil > Technicien-ne-superieur-e-en-automatique-et-informatique-industrielle

Robotique │Cobotique │Automatisme

TITRE PRO TSAII - Technicien•ne Supérieur•e en Automatique et Informatique Industrielle

Date de dernière mise à jour 29 avril 2022
Compte formation personalisé
Formation éligible au CPF
Robotique_AdobeStock_159451575

Métier

Le•la technicien•ne supérieur•e en automatique et informatique industrielle étudie, développe et met en service, sous la conduite d’un chef de projet, tout ou partie d’une application d’automatisation d’installations ou d’équipements. Il•elle est principalement responsable de la réalisation des opérations de développement, liées à la mise en place, à l’amélioration ou à la rénovation d’une application d’automatique ou d’informatique industrielle.

Il•elle intervient sur la manipulation, la programmation et l'intégration de systèmes automatisés et de robots. Après avoir analysé le besoin de l'entreprise, il•elle va définir et mettre en oeuvre une solution d‘automatisme. Il•elle interviendra également dans l'environnement de l’automatisme (électricité, robotique, informatique industrielle).

Ce travail demande d'actualiser de façon permanente sa connaissance des nouveaux outils, d'adopter les formes de concertations appropriées aux interlocuteurs et aux situations et de s'astreindre à une organisation rigoureuse de façon, par exemple, à intervenir sur plusieurs projets en respectant les délais.

Durée et organisation

Formation en contrat d'apprentissage

  • Durée : 24 mois │840 heures de formation
  • Alternance : 1 sem. en centre │3 sem. en entreprise (à titre indicatif)
  • Démarrage : cette formation est proposée en entrée/sortie permanente (tout au long de l'année).

Bon à savoir : possibilité de se former en 12 mois selon pré-requis => nous contacter

Durée, alternance et contenu indicatifs et ajustables en fonction des besoins de l’entreprise et des prérequis de l’apprenant.

Lieu | Date

  • BRUZ / RENNES | de janvier 2022 à décembre 2022
  • QUIMPER | de janvier 2022 à décembre 2022
  • VITRE | de janvier 2022 à décembre 2022

Objectif de la formation

A l’issue de la formation, les apprenants devront être capables de développer, programmer et mettre au point une installation automatisée à l'aide d'automates programmables industriels.

SECTEURS CONCERNÉS

  • Fabricants de produits en automatisme, supervision ou informatique industrielle.
  • Industrie manufacturière ou d’extraction mettant en jeu des processus automatisés (métallurgie, agroalimentaire, carrières, transports, pétrochimie…).
  • Opérateurs travaillant pour l’énergie, l’environnement : traitement de l’eau, de l’air, transports…
  • Groupes du BTP dans le cadre de la supervision d’ouvrages et de l’efficacité énergétique.
  • Intégrateurs ou sociétés d’ingénierie ou de services travaillant pour les entreprises précitées.

Programme

BLOC 1 │Étudier et développer une application de contrôle-commande d’une installation ou d’un équipement

  • Analyser l'application de contrôle-commande d'une installation ou d'un équipement
  • Développer et mettre au point les programmes d'automatisme et/ou de robotique de l'application de contrôle-commande d'une installation ou d'un équipement
  • Développer et mettre au point la communication entre l'application de contrôle-commande et les capteurs-actionneurs

 

BLOC 2 │Étudier et développer une application d’Interface Homme Machine (IHM) ou de supervision d’une installation ou d’un équipement

  • Faire la conception technique informatique d'une application de supervision ou d'IHM (Interface Homme Machine) d'une installation ou d'un équipement
  • Développer et mettre au point l'application de supervision ou d'IHM
  • Développer et mettre au point la communication entre l'application de supervision et les différents équipements

 

BLOC 3 │Mettre en service une application d’automatisation d’une installation ou d’un équipement

  • Vérifier le câblage électrique des éléments de l'installation ou de l'équipement
  • Mettre en service les équipements d'automatismes et/ou de robotique de l'application d'automatisation
  • Démarrer l'exploitation de l'application d'automatisation d'une installation ou d'un équipement

 

BLOC TRANSVERSAL

  • Travailler en équipe dans le cadre du développement d'application d'automatisation
  • Savoir actualiser ses connaissances et ses compétences dans les domaines de l'automatique et de l'informatique industrielle
  • Diagnostiquer un problème et essayer de le résoudre dans le cadre du développement d'application d'automatisation
  • Respecter les règles d'hygène et de sécurité
  • Prévenir les risques liés à l'activité physique (gestes et postures)
  • S'approprier les outils bureautiques
  • Accompagner le projet de formation
  • Exploiter les périodes en entreprise
  • Evaluation finale

 

BON À SAVOIR

Lors des phases de conception et développement, le•la technicien•ne travaille essentiellement en bureau ou plate-forme, sur des postes de travail nécessitant la frappe au clavier et la lecture sur écran.

Pour la mise en service, il•elle se déplace sur le site industriel et travaille directement sur les différents éléments matériels (mécanique, électrotechnique, hydraulique…) et logiciels (gestion de production, contrôles commandes…) du système automatisé.

Les horaires sont le plus souvent classiques, bien que ceux-ci puissent être dépassés lors des phases les plus délicates (mise au point, mise en service). Certains systèmes de production de l'entreprise cliente peuvent lui imposer des modalités d'astreintes concernant l'assistance et le dépannage lors de la mise en service.

Lorsqu'il•elle travaille chez un intégrateur (ou société d'ingénierie ou société de service), les déplacements sont plus fréquents que s'il•elle est employé•e directement par l'entreprise ayant une installation ou équipement à automatiser. En fonction du marché obtenu et de la taille de la société qui l'emploie, les déplacements peuvent être plus ou moins long (1 jour à plusieurs mois) et plus ou moins éloigné en France, voire de plus en plus souvent à l'étranger.

Admission

Public

  • Etre âgé de 15 à moins de 30 ans*.
  • Etre de nationalité française, ressortissant de l’UE ou étranger en situation régulière de séjour et de travail.

*Pour les plus de 30 ans, possibilité de se former en contrat de professionnalisation (nous consulter).

Pré-requis d'entrée en formation

  • Niveau Baccalauréat technique, idéalement en maintenance, électricité.

Qualités appréciées : bonne connaissance du milieu industriel, intérêt pour l’outil informatique

Modalités et délais d'accès

Modalités

Dossier de pré-inscription en ligne, entretien collectif et/ou individuel, signature d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Délais d'accès

Fonction de la date de signature du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation

Parcours adaptés

Adaptation possible du parcours selon les pré-requis

Handicap

Formation ouverte aux personnes en situation de handicap (moyens de compensation à étudier avec le référent handicap du centre). En savoir +, contacter notre référent handicap : ICI

Coût

Formation gratuite et rémunérée

Modalités et moyens pédagogiques

Méthodes pédagogiques

Formation en présentiel avec alternance d’apports théoriques et de mises en situations pratiques pour ancrer les apprentissages et/ou en distanciel pour certains modules.

Moyens pédagogiques

Salles de formation équipées et plateaux techniques adaptés et aménagés d’équipements spécifiques.

Équipe pédagogique

Formateurs experts titulaires au minimum d’un BAC+2/+4 et/ou d’une expérience professionnelle d’au moins 5 ans dans le domaine, professionnels du métier, responsable de formation, direction de centre, conseillers formations, référent handicap, équipe administrative

Modalités d'évaluation et d'examen

Modalités d'évaluation

  • Exercices pratiques et théoriques

Modalités d'examen

Les candidats•es sont présentés•ées aux épreuves générales et techniques du Titre Professionnel Technicien•ne Supérieur•e en Automatique et Informatique Industrielle.

  • Mise en situation professionnelle ou présentation d'un projet réalisé en amont │5h00
  • Dossier professionnel et annexes éventuelles
  • Résultats des évaluations passées en cours de formation
  • Entretien final avec le jury │20mn

Durée totale de l’épreuve pour le candidat │5h20

Validation

Titre Professionnel Technicien•ne Supérieur•e en Automatique et Informatique Industrielle

  • Niveau 5 (BTS) délivré par le Ministère chargé de l'emploi
  • Code RNCP* : 36243

Le titre professionnel est composé de 3 blocs de compétences dénommés certificats de compétences professionnelles (CCP).

La formation peut être validée totalement ou partiellement par acquisition d'un ou plusieurs blocs de compétences.

*Répertoire National de la Certification Professionnelle

Passerelles, poursuites d'études et débouchés

Cette formation a pour premier objectif l'insertion professionnelle.

Contacts

  • Bruz (Rennes) │02 99 52 54 31
  • Quimper │ 02 98 74 94 98
  • Vitré │02 99 74 23 66

A noter

Formation possible pour les demandeurs d'emploi dans le cadre des formations financées par le Conseil Régional de Bretagne ou Pôle Emploi.

Pour en savoir + sur la formation, cliquez ICI

Demande d'informations

(*) : Champ à saisie obligatoire

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnes chargées du traitement de votre message.

Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en contactant notre Correspondant informatique.

Politique de protection des données personnelles